Sur le blog

Disparition de Jacques Oudin le 21 mars 2020

Public

C’est avec une immense tristesse que les membres de l’Amicale gaulliste du Sénat ont appris le décès de Jacques Oudin, victime du Covid19, à l’âge de 80 ans. 

Fervent gaulliste, il était l’un des piliers de l’Amicale, toujours présent et toujours très actif. 

Esprit brillant, diplômé de l’ENA, d’HEC, il avait été magistrat à la Cour des Comptes. De 1986 à 2004, il avait été sénateur de la Vendée, terre pour  laquelle son attachement était immense. 

Le Président Gérard Larcher lui a rendu hommage en séance publique au Sénat le 22 mars 2020

GÉRARD LARCHER SALUE LA MÉMOIRE DE JACQUES OUDIN, SÉNATEUR DE LA VENDÉE ET ADRESSE SES TRÈS SINCÈRES CONDOLÉANCES À SA FAMILLE ET À SES PROCHES

Séance du 22 mars 2020

Monsieur le Ministre,

Mes chers collègues,

C’est avec une profonde émotion que nous avons appris le décès hier de notre ancien collègue Jacques Oudin, qui fut sénateur de la Vendée de 1986 à 2004.

Conseiller général du canton de Noirmoutier-en-l’Ile, vice-président du conseil général de la Vendée, conseiller municipal de La Guérinière, Jacques Oudin  fut l’un des piliers de la vie politique vendéenne.

Il participa activement au développement de son département et notamment de l’île de Noirmoutier grâce à ses nombreuses contributions au sein de l’association vendéenne des élus du littoral. 

Elu sénateur de la Vendée en 1986, appartenant au groupe RPR, j’eus alors le plaisir de partager avec Jacques Oudin nombre de réunions de notre groupe et de journées parlementaires.

Pendant ces deux mandats, il fut un membre éminent de la commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la Nation, dont il fut secrétaire puis vice-président. La commission bénéficia des compétences de ce magistrat de la Cour des Comptes et de cet ancien membre du cabinet d’Olivier Guichard, ministre de l’aménagement du territoire.

Président fondateur du Cercle français de l’eau, Jacques Oudin s’engagea en faveur d’une coopération décentralisée dans le domaine de l’eau. Il créa en tant que sénateur le groupe d’étude et participa à l’élaboration de la troisième loi sur l’eau.

Sa mère, qui lui donna la vie sur un bateau quelque part en mer de Chine, marqua profondément l’existence de ce Gaulliste vendéen. Son engagement au sein du groupe d’amitié France-Vietnam n’en fut que plus grand.

J’avais, comme un certain nombre d’entre nous, noué avec Jacques Oudin de solides liens d’amitié. Nous apprécions tous son intelligence et sa gentillesse. Je le revois encore attentif et passionné assister aux réunions et colloques organisés par l’Amicale Gaulliste du Sénat dont il fut secrétaire général et prendre des photos….sa spécialité. Je le revois, lors de nos moments de ressourcement à Colombey-les-Deux-Églises autour de la figure de notre histoire qui donna sens à son engagement : le Général de Gaulle.

Jacques Oudin ne sera pas présent lors des prochaines commémorations de l’appel du 18 juin, mais celles et ceux qui ont tant partagé avec lui, dont je suis, ne manqueront pas d’avoir alors une pensée pour lui.

Au nom du Sénat, je souhaite exprimer notre sympathie et notre profonde compassion à sa famille, à ses proches, ainsi qu’au président et aux membres du groupe Les Républicains.

Je vous propose d’observer un instant de recueillement en sa mémoire.

Articles récents

CONTACTEZ-NOUS

Contactez Nous
Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter les conditions générales d'utilisation liées à la gestion des données personnelles.
http://www.amicalegaullistesenat.fr/blogpublic/